Comment écrire un mail de prospection efficace ?

Qu'est ce qu'un mail de prospection ?

Un mail de prospection, aussi appelé « cold email », est un message envoyé à une personne ou à une entreprise avec laquelle vous n’avez pas encore de relation établie. Le but de celui-ci est de présenter votre solution, générer de l’intérêt et idéalement, initier un dialogue commercial. Ce type de communication est essentiel aux entreprises qui cherchent à établir leur base de clients ainsi qu’à celles qui cherchent à toucher une nouvelle cible.

Bien sûr, afin d’avoir un mail de prospection qui convertit, il y a plusieurs facteurs à prendre en compte lors de l’écriture de votre message. Nous allons les passer en revue ci-dessous. En bonus, je vais vous mettre notre dernier mail de relance qui nous permet d’obtenir des retours sur la campagne.

Les bonnes pratiques d'un mail de prospection

Personnalisation

Ce travail de personnalisation est très important. Il faut que le lecteur sente que vous connaissez son entreprise, son expertise et que vous lui portez un réel intérêt. Avant de faire votre email, il est important de faire votre travail de ciblage pour avoir des entreprises qui se ressemblent au maximum. Cela vous permettra de personnaliser votre message. De plus il est important d’avoir différentes informations sur votre destinataire. Nom, prénom, civilité, âge de l’entreprise, secteur d’activité… plus vous aurez d’informations plus vous pourrez faire un mail qui donne l’impression que vous avez rédigé ce mail uniquement pour votre prospect.

L'objet de mail

L’objet de mail est un point très important qui n’est pas à négliger. Il va représenter la première accroche que va avoir votre lecteur avec vous. Il est donc important que votre objet de mail soit clair et concis, il faut éviter les objets longs et vagues. Dans certains cas, vous pouvez également personnaliser votre objet de mail avec le nom de votre destinataire. Cependant, chez Prospilot, nous ne recommandons pas de personnaliser vos objets à chaque fois. Etant donné qu’il doit être court, il vaut mieux faire des objets de 2 ou 3 mots maximum qui vont intriguer votre lecteur et lui donner envie d’ouvrir. Il faut qu’il ne sache pas forcément que votre mail est un mail de prospection et laisser planner le doute.

Attention, toutefois il est important de ne pas mettre un objet de mail qui fait qu’en ouvrant le mail il sera déçu. Il est également important de faire attention aux spam words. Ce sont des mots à éviter dans les objets de mail si vous ne souhaitez pas finir dans les spam de votre destinataire. J’en ai fait un article complet ici.

Contenu court et pertinent

Trop souvent, nous avons vu des mails de prospection trop longs et mal rédigés. Il faut arrêter avec les mails de prospection dans lesquels on veut tout raconter, 3 phrases suffisent :

  • Appuyer sur le problème : Il vous suffit de trouver pourquoi votre cible aurait besoin de votre service ou produit et de mettre en avant le problème auquel ils font face.
  • Montrer une ébauche de solution au problème en faisant autorité.
  • L’appel à l’action : Il est important d’ajouter un lien Calendly pour un échange, une redirection vers votre produit… Le but est de lui permettre de trouver plus d’informations sur vous ou votre entreprise si le mail l’a intrigué.

Le suivi

Enfin, quand vous allez faire de la prospection par mail, vous n’allez pas vous contenter d’un seul mail. Vous allez réaliser une campagne de plusieurs mails et vous allez essayer de varier le problème auquel votre produit ou service répond. Attention, n’envoyez pas vos différents mails dans un laps de temps trop proche. Nous vous conseillons d’espacer d’une semaine au moins. De plus, chez Prospilot, nous finissons toujours notre campagne par un mail nous permettant d’avoir de nombreux retours. Il est en bas de cet article 😉

Les mauvaises pratiques en prospection

Mails génériques

Il est important de personnaliser les mails. Si votre message est trop générique ou un simple copier-coller, les destinataires peuvent facilement l’identifier. Un mail qui donne l’impression que le même est envoyé à plusieurs personnes ne procurera pas un effet d’exclusivité sur votre destinataire et donc pas de réponse.

Contenu trop long

Il est important de montrer que vous respecter le temps de votre lecteur. On sait tous qu’en envoyant des mails de prospection, vous n’êtes pas attendu. De plus, les personnes que vous contactez vont être interrompu au travail avec potentiellement de nombreuses tâches à faire. Enfin, plus le message est long, moins votre le lecteur le lira par paresse. Votre mail sera donc seulement survolé voir même supprimé directement.

Le "je" et "nous" trop présents

Il est important de montrer que vous envoyez un message pour exposer le problème auquel le lecteur fait surement face. Vous allez montrer que vous le connaissez et que vous pouvez agir. C’est pourquoi le message doit être centré sur votre prospect et non sur la réussite ou le succès de votre entreprise. Concentrez-vous sur ses besoins et sur la manière de l’aider !

Omettre les CTA

Votre mail de prospection a pour but de déclencher une réaction ou une interaction. C’est pourquoi il est important de mettre ces appels à l’action qui vont indiquer les directives à suivre à votre lecteur de manière subtile. Je vous donne un exemple plus concret :

Si votre but est d’échanger de vive voix avec un prospect à la suite de votre mail de prospection, il est important de mettre un CTA. Vous allez mettre un lien Calendly par exemple pour que le destinataire puisse prendre un rendez-vous sur votre calendrier.

Si votre but est d’aller découvrir un produit, vous pouvez mettre un bouton qui redirige vers votre site internet. Le produit que vous abordez dans le message sera ainsi plus détaillé. Il pourra ensuite continuer son parcours grâce aux autres CTA qui seront présent sur ton site et qui continueront de le guider.

Exemple du dernier mail de relance

Dans la plupart de nos campagnes de mails, nous ajoutons un mail qui nous génère beaucoup de retour. Et aujourd’hui je vous le donne !

Objet : Mise en relation

{{civilite}} {{lastName}},

Je n’ai pas réussi à vous joindre et ne souhaite pas vous spammer.

{{votre solution}} est-il un sujet pour vous ?
1. Oui
2. Parlez-en plutôt à…
3. Non merci

Cordialement,

{{signature}}

Ce mail fonctionne très bien pour avoir des retours. Tout d’abord, l’objet de mail est intriguant car on ne sait pas exactement ce que le mail signifie. De plus, on explique ne pas vouloir être insistant. Enfin, on propose trois choix et beaucoup de prospects répondent ainsi directement avec les chiffres. On varie régulièrement le 2 en mettant « Oui, mais ce n’est pas le bon moment ».